Traversée de l’Europe : Fin du voyage et retour en France pour Noël 2014

27

Publié par Froggy | Classé dans Europe | Publié le 24-07-2016

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

vignette.

Introduction

12 décembre 2014

Je quitte la Turquie après un court séjour à Istanbul chez Moonzur et une semaine de voyage déjà depuis la frontière iranienne. D’une certaine manière c’est toute la région Moyen-Orient que je laisse derrière moi, et plus largement encore : l’Asie.

Noël approche à grands pas et j’ai convenu cette année d’être rentré en France pour passer les fêtes en famille. Je dois tenir mes engagements. Le temps de voyage restant ne se compte maintenant plus en années, ni en mois, ni même en semaines, mais en jours. Quelle étrange unité pour quantifier la durée d’un voyage, d’une vie, d’une tranche de vie, si petite, si insignifiante : le jour. Mais dans une dizaine de jours, pourtant, je serai en France. La France, ce pays lointain, presque étranger. Je m’en rapproche doucement depuis plusieurs mois déjà, sans vraiment réaliser à quel point j’ai déjà laissé derrière moi le plus gros du trajet. J’ai passé depuis longtemps le point de non-retour.

D’ailleurs, j’ai même pris rendez-vous avec mes parents à Vienne, en Autriche, dans quelques jours. Un rendez-vous un peu particulier : après presque cinq années d’absence mutuelle nous effectuerons ensemble les trois derniers jours de voyage, en camping-car !

Mais avant de les retrouver en Autriche, je devrai d’abord traverser la Bulgarie, la Serbie et la Hongrie. Le temps qu’il me reste ne me permet plus de faire de l’auto-stop, alors je prendrai les transports en commun, train, bus, et dormirai en couchsurfing autant que possible dans les différentes capitales-étapes.

Lire le reste »

Traversée de la Turquie d’Est en Ouest : Van, Kayseri, Göreme, Ankara, Istanbul

3

Publié par Froggy | Classé dans Europe, Moyen-Orient | Publié le 29-05-2016

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , ,

DSC03815 [600x450 (tdm_blog)]Introduction

Nous sommes le 4 décembre 2014 lorsque je quitte l’Iran pour la Turquie. Un voyage d’une demi-journée à bord d’un taxi-partagé -sorte de mini minibus- en compagnie de 5 ou 6 passagers iraniens eux aussi en route vers la Turquie.

Parti d’Orumiyeh le matin, ayant fait une courte escale à Khoy, j’ai passé la frontière au lieu-dit « Razi » après des heures de route montagneuse, et la deuxième partie du voyage entre Razi et Van -en Turquie cette fois- est encore plus belle que du côté iranien.

La montagne, sous son épais manteau neigeux, n’en fini pas de m’émerveiller.

Lire le reste »

Carnet des Indes – Chapitre 2 : Le Bangladesh

6

Publié par Froggy | Classé dans Asie | Publié le 11-12-2015

Mots-clefs :, , , , , , , , , , ,

DSC02513 [1024x768 (tdm_blog)]Introduction

1er Septembre 2014. Je traverse à pied la frontière entre l’Inde et le Bangladesh, poursuivant une marche de plusieurs kilomètres depuis le village de Dawki en Inde où mon dernier bus m’a déposé.

Voilà 5 jours que je voyage à travers les régions du Nord-Est de l’Inde après être sorti des frontières birmanes. Cinq jours qui m’ont paru être une éternité.

Mon objectif est toujours de rejoindre Dhaka (la capitale du Bangladesh) le plus rapidement possible afin d’entamer des démarches administratives indispensables à la poursuite de mon voyage. J’ai aussi besoin, pour plein de raisons, de retrouver une connexion internet et un peu de stabilité, un peu de sommeil aussi. J’espère ensuite avoir le temps de visiter la campagne et l’arrière-pays bangladais…

Lire le reste »

Sur la route de Wewak [1/3]

6

Publié par Froggy | Classé dans Océanie | Publié le 21-06-2015

Mots-clefs :, , , , , , , , , ,

Première partie : De Mount Hagen à Madang

.

Suite de l’article précédent : « Retour dans les Highlands avec Simon »

Après avoir passé plus de 5 semaines à parcourir le quart Sud-Ouest-et-Centre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, j’entreprends maintenant de rejoindre le littoral Nord du pays, et notamment les provinces du Sépik (West Sepik et East Sepik).

D’abord, la seule et unique route qui me permettra d’atteindre la frontière indonésienne à l’Ouest se trouve justement le long de ce littoral, je devrai donc obligatoirement y passer. Et puis, ayant déjà traversé ces régions deux ans plus tôt avec Adrien, je me souviens à quel point nous avions été enchantés par l’atmosphère de vie et l’hospitalité locale, nous nous étions alors fait quelques amis dans les différents villages traversés : Vanimo, Aitape, et Wewak.

C’est pourquoi je me dois d’aller rendre visite, entre autres, à la famille Seegar de Wewak qui nous avait chaleureusement accueilli pendant quelques jours à l’époque. Je savais déjà à ce moment que j’allais revenir en PNG après un petit séjour en Australie. Seulement, je ne pensais pas que ce petit séjour allait durer deux années entières !

N’ayant eu qu’un échange limité et indirect (via une tierse personne) avec la famille Seegar pendant ces 2 ans, je n’avais même pas eu la possiblité de leur annoncer mon retour en PNG, ca sera donc une surprise pour tout le monde !
.

map_PNG_large_2 [1024x768]
Mon parcours en surface depuis Mount Hagen au coeur des montagnes jusqu’à Wewak sur la côte nord. Avec une étape à mi-chemin dans la ville cotière de Madang. (Cliquez sur la carte pour l’agrandir)

Lire le reste »

Une traversée du Vietnam difficile, fatiguante, éprouvante…

21

Publié par Froggy | Classé dans Asie | Publié le 26-05-2011

Mots-clefs :, , , , , , ,

P1100625Nous voilà arrivés au Vietnam. Comme à l’habitude, un passage de frontière marque de grosses différences entre 2 pays voisins. Ici c’est d’abord la densité de population qui nous a surpris : en effet on passe du Cambodge peu peuplé (15 millions d’habitants) au Vietnam et ses 90 millions de Vietnamiens. On le ressent tout de suite, à peine quelques centaines de mètres après avoir traversé la frontière : il y a d’un coup beaucoup plus de monde sur les routes ! Surtout des motos et aussi des camions, des piétons, et beaucoup plus de petites boutiques de tout et de rien le long des routes, comme on avait l’habitude de voir en Chine.

Et pourtant, malgré la circulation on aura beaucoup de mal à reprendre le stop. On avait rejoint la frontière facilement en autostop depuis Kep, au Cambodge, mais là ca semble se compliquer un peu : personne ne veut s’arrêter pour nous prendre.

Nous marcherons environ 2 heures avant qu’un bus ne s’arrête pour nous proposer de monter… Nous expliquons que nous n’avons pas d’argent et qu’on aimerait monter mais qu’on ne peut pas payer le bus. D’abord, le conducteur refuse puis finalement il accepte quand les 2 dames assises derrières nous nous font signe de monter dans le bus. Nous comprendrons plus tard qu’elles ont payé notre ticket parce que le conducteur ne souhaitait pas nous prendre gratuitement.

Lire le reste »

Mon Beijing-Shanghai en bus… (2/2)

6

Publié par Froggy | Classé dans Asie | Publié le 26-09-2010

Mots-clefs :, , , , , ,

Jinan et son voile de pollution

Jinan et son voile de pollution

Après avoir pris mon bus pour Jinan, je passerai une seconde nuit dehors, étouffant de chaleur, dévoré par les moustiques et assourdi par le bruit de la circulation toute proche et ininterrompue durant la nuit… Deuxième nuit quasi-blanche, 2 jours sans douches à suer à grosse goute à longueur de journée, il me faut un hôtel pour ce soir, là ca devient un besoin vital !

Cette ville étant encore plus gigantesque que je l’imaginais (2 millions d’habitants hors-agglomération), je décide de reprendre un bus pour en sortir en rejoindre une autre plus petite : Qūfù (prononcer ‘tchioufou’) qui semble en plus, d’après le Lonely Planet, être une charmante ville fortifiée. C’est aussi le lieu de naissance de Confucius, grand philosophe et père du confucianisme : une des principales religion/philosophie en Chine et en Asie.

Lire le reste »

Mongolie : Parc national de Terelj

5

Publié par Froggy | Classé dans Asie | Publié le 24-08-2010

Mots-clefs :, , , , , ,

p1040665Terelj est une petite ville située à 80 km à l’est d’Ulan-Bator, dans un parc naturel national.

Nous avons raté le seul bus de la journée pour y aller, n’ayant pas les bons horaires à cause d’un guide de voyage un peu ancien. Nous avons donc tenté l’autostop pour sortir de la ville mais il fût impossible de trouver une voiture allant dans la bonne direction. Le stop s’est donc transformé en stop payant, plus cher qu’un bus mais plus intéressant qu’un taxi !

Il faut savoir qu’en Mongolie, comme dans beaucoup d’autres pays que nous avons traversé avant, il n’y a pas d’arrêts de bus, pas de plan de la ville, pas de plan des lignes de bus, les horaire sont indiquées nulle part. RIEN!. Il faut donc se renseigner avant de prendre le bus, dans les hôtels, les boutiques, ou en demandant aux passants, ce qui n’est pas facile à cause de la barrière de la langue. Pour les tickets, on paye au chauffeur directement car il n’y a pas de guichet.
La seule différence est pour les bus ‘très longues distances’, dans ce cas les choses sont parfois un peu plus claires et organisées.

Lire le reste »

D’Ulan-Ude à Ulan-Bator… de la Russie à la Mongolie

0

Publié par Froggy | Classé dans Asie | Publié le 15-08-2010

Mots-clefs :, , , , , , ,

Sur la route, direction la Mongolie, en stopNous voilà arrivés, avec Julie, à Ulan-Ude à l’est du lac Baïkal. Nous quittons donc la ligne du transsibérien, et c’est maintenant le transmongolien qui nous attend : une ligne ferroviaire qui va d’Ulan-Ude (Russie) Jusqu’à Pékin, en traversant toute la Mongolie du nord au sud.

Nous ne passerons que quelques heures à Ulan-Ude malgré les 3 jours qu’il nous reste sur notre visa russe. En effet nous sommes tous les 2 très pressés de rentrer en Mongolie, de changer de décors, et d’oublier toutes les mésaventures sibériennes.

Lire le reste »

Interview #01: La Mongolie

2

Publié par Froggy | Classé dans Asie | Publié le 14-08-2010

Mots-clefs :, , , , ,

En attendant que Julien revienne des steppes mongoles, voici les dernières news sous forme d’interview.

1/ Adrien: Comment as-tu obtenu ton visa pour la Mongolie?

Julien: Le visa mongol a été obtenu à Irkutsk, sans problème (à part les horaires d’ouvertures aléatoires du consulat)


2/ As tu fais du stop en Mongolie?

Oui, en ville le stop est payant mais à un prix fixe, +ou- aligné sur celui des taxis. Il est intéressant quand on est nombreux.
A l’extérieur des villes le stop est facile sur les petits axes, et gratuit la plupart du temps. On a testé le stop  à 4 personnes + plein de bagages : aucun problème. Par contre, sur les longues distances c’est impossible. Il n’y a pas de vraies routes, que des chemins, et pas de voitures. Il y a seulement des bus, assez cher mais on a pas le choix.

Lire le reste »