10 jours de trek autour des Annapurnas

25

Publié par Froggy | Classé dans Article-photos, Article-vidéo, Asie, Bon plan | Publié le 10-01-2011

Mots-clefs :, , , , , , , ,

P1090110Bonne année 2011 !

.

Nous vous souhaitons à tous plein de bonheur, et espérons que vous pourrez réaliser vos rêves comme nous avons la chance de le faire. Dans tous les cas, sachez apprécier le confort et la gastronomie française.

En cette année 2011, nous avons prévu de visiter l’Asie avant de rejoindre la Nouvelle-Zélande pour la coupe du monde de Rugby en Septembre. Nous terminerons ensuite l’année en Australie où nous passerons un Noêl beaucoup plus chaud qu’au Népal et où nous prévoyons de travailler pour mettre un peu d’argent de coté.

Revenons à nos moutons. Je pense que vous voulez savoir comment s’est passée notre randonnée dans l’Himalaya pendant les fêtes de fin d’année.

Le Népal est le pays par excellence pour effectuer des randonnées. Nous avons décidé de faire le trek des Annapurnas, l’un des plus populaires.

Tout d’abord, pour effectuer cette randonnée, ce trek, il faut acheter le permit de trekking et l’entrée pour le parc national des Annapurnas. Il vous en coutera environ 35€ et 4 photos d’identité.

D’après les guides de voyage, la meilleure saison pour effectuer le trek des Annapurnas est d’octobre à novembre : il ne fait pas trop chaud pour marcher, la mousson est terminée et l’hiver n’est pas encore là. A partir de mi-décembre, la passe de Thorong-La à 5416 mètres d’altitude est souvent bloquée par la neige et il n’y a pas d’autre alternative que de refaire la randonnée dans l’autre sens.


Nous avons donc été un peu inquiet par cette dernière information. Avons nous assez de vêtements chauds, et de bonnes chaussures pour faire ce trek ? Après avoir rencontré quelques voyageurs, nous avons décidé de faire réparer nos chaussures pour 2€ par paire auprès des cordonniers népalais sur les trottoirs de Katmandou, et aussi d’investir dans une cagoule pour affronter des températures proche des moins 15°C, et peut-être la neige tout en espérant que cette dernière ne nous empêchera pas d’effectuer l’ensemble de la randonnée.

Le 20 décembre 2010, nous avons pris un bus pour Besishahar à 6 heures de route de Katmandou.

Après une journée de marche, nous nous sommes aperçu qu’il était possible d’atteindre le sommet à 5416m pour le jour de Noël. Les guides de voyages indiquent qu’il faut environ 10 jours dont 2 jours d’arrêt à Manang pour s’acclimater à l’altitude. Cependant en marchant  environ 8 heures par jour, du lever du soleil à 7h00 jusqu’au coucher à 17h00, et sans s’arrêter les 2 jours d’acclimatation, le défi est totalement réalisable.

Finalement, nous réussirons à être à 5416 mètres le 25 décembre à midi.

Nous nous donnerons un défi similaire pour effectuer la descente et pouvoir passer le réveillon du 31 décembre à Pokara.
Ces deux défis nous permettrons de réaliser l’ensemble du trek en 10 jours de marche au lieu de 2 à 3 semaines selon les guides.

Concernant l’hébergement et les repas, le trek des Annapurnas est devenu une randonnée très touristique et l’on peut trouver des hôtels-restaurants toutes les heures à basse altitude. A l’approche du sommet, les villages sont beaucoup moins nombreux mais nous n’avons jamais rencontré de problème pour nous loger ou pour manger.
En pleine saison touristique, il est possible que les hôtels soient complets mais il y en a tellement qu’il y aura toujours une place de disponible.

Concernant le prix de la nourriture et des hôtels, les prix sont exorbitants. Etant donné qu’il n’y a pas de route jusqu’aux villages, la nourriture est la plupart du temps transportée par des porteurs ou des anes. Ainsi le Daal Bhat (plat principal népalais, toujours servi à volonté) est vendu à 5€ à 4500 mètres alors qu’à Katmandou il vaut entre 60 cents et 1 euro.
Si vous envisagez de faire un trek, n’oubliez pas de prévoir un budget assez élevé pour la nourriture surtout si vous avez envie d’une tarte au pomme ou d’une bière à la fin de votre journée de marche.
Si vous avez un budget serré comme le notre, vous pouvez toujours faire le plein de biscuits, céréales, noodles à Katmandou pour cuisiner vous même à l’abri du froid et du vent dans les chambres d’hotel.

Quant au prix des chambres, elles ne sont pas très chères, environ 2€ la nuit. Cependant, comme nous étions en basse saison, ils ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence des hotels-restaurants. Ainsi en 10 jours de trek, nous n’avons payé qu’une seule nuit…
Concernant les douches chaudes, l’eau étant chauffée grâce à l’énergie solaire, il ne faut pas espérer prendre une douche par jour à moins que l’eau à 10°C (ou moins ) ne vous fasse pas peur ! Pour 50 centimes, profitez des Tatopanis pour vous baigner dans une eau à plus de 40°C.

On peut remercier les hotels de nous avoir offert parfois 3 couvertures en plus de nos duvets pour affronter les températures proches des -15°C la nuit.

Certes il fait très froid en décembre, mais en étant hors saison touristique, il est beaucoup plus agréable de marcher sans rencontrer des touristes toutes les 5 minutes. Toutefois nous avons fait quelques belles rencontres dans les hôtels comme celle de Yann et Benoit. Deux français de 25 ans faisant un tour du monde de 18 mois à la rencontre des entrepreneurs européens s’installant à l’étranger : unmondeaentreprendre.eu

La plupart des trekkeurs préfèrent prendre un guide par précaution. En réalité, le trek n’est pas dangereux, n’est pas trop difficile et il est assez facile de trouver son chemin. En cas de doute, les locaux seront ravis de vous indiquer le bon chemin. Vous pouvez toutefois prendre un guide si vous voulez avoir plus d’informations sur les montagnes qui vous entourent (à condition d’avoir un bon guide !).

Nous remercions nos cagoules, nos vêtements techniques, nos chaussettes pour nous avoir protégé du froid et préservé nos mains et nos doigts de pieds. Nous n’avions ni pull-over ni chaussures de marche de très grande qualité mais le trek n’étant pas si compliqué, nous n’avons pas eu trop de soucis.

Nous remercions également notre corps pour avoir assez bien résisté au mal d’altitude (seulement quelques légers maux de têtes), ainsi que nos pieds, chevilles et genoux, qui nous ont permis de terminer le trek malgré des souffrances non négligeable lors de la descente. On ne devrait jamais oublier qu’une descente peut être beaucoup plus éprouvante qu’une montée !

Le trek en chiffre :

Nombre de kilomètres : 230
Point le plus bas : 790 m
Point le plus haut : 5416 m
Nombre d’heure de marche : environ 80
Budget total par personne (hébergement, transport, repas, permis de trek) : 125€
Epaisseur de neige à 5416 m : 0,00 mm
Poids de nos sacs  avec la nourriture : 10 kg chacun dont 5 kg de nourriture

Après ces petits conseils sur le tour des Annapurnas, nous vous laissons découvrir le trek à travers nos photos et vidéos.

Notre itinéraire de 10 jours de trek autour des Annapurnas
Notre itinéraire de 10 jours de trek autour des Annapurnas


La courbe d'altitude du trek, qui nous emmènera jusqu'à 5416m !
La courbe d’altitude du trek, qui nous emmènera jusqu’à 5416m !

P1080876
Dès le début du trek on commence à suivre la vallée et sa rivière qui nous mènera, quelques jours plus tard, à plus de 4000m d’altitude. Au loin on peut déjà apercevoir les sommets enneigés qui nous attendent…

.

P1080904
Sur les sentiers de terre nous ne croisons que quelques troupeaux d’ânes accompagnés de leur berger.

.

P1080911
Eux aussi empruntent les longs ponts suspendus qui permettent de passer d’une berge à l’autre de la rivière.

.

P1080916
S’il faisait un peu plus chaud, on aurait presque envie de faire un plongeon pour se rafraichir !

.

P1080959
Dans les hauteurs de l’Himalaya, l’hindouisme a laissé sa place au bouddhisme. Les habitants sont souvent des anciens exilés tibétains. Ici une stupa bouddhiste (sorte de petit temple).

.

P1080969
Le chemin passe souvent très près de la rivière. Un pas de travers et le trek est terminé !

.

P1080977
A partir de 2500m les ruisseaux sont gelés et les robinets on du mal à couler. Difficile de se ravitailler en eau. Il faut aussi éviter de glisser sur une des nombreuses plaques de glace en traversant les ruisseaux !

.

P1080983
Un village de type ‘Tibétain’ à flanc de montagne, avec ses quelques cultures de céréales.

.

P1080986
En route vers Ngawal, un des nombreux villages que nous allons traverser durant le trek !

.

P1090021
Manang, à 3500m d’altitude, ressemble à une ville fantôme, heureusement quelques auberges sont encore ouvertes pour accueillir les trekkeurs.

.

P1090028
Dans les maisons et les auberges, il n’y a jamais le chauffage. On se réchauffe comme on peut autour du petit feu de bois qui sert pour la cuisine. Le thé, bien chaud et sucré, nous aide aussi à supporter le froid.

.

P1090031
Petit déjeuner au lever du soleil avec une belle vue sur le glacier du Gangapurna, et les drapeaux bouddhistes tibétains qui colorent le décors.

.

P1090035
Un des nombreux mur à prières qu’il faut toujours contourner par la gauche pour respecter le rituel. On peux faire tourner les moulins à prières en passant, afin de diffuser la prière du mantra (texte sacré bouddhique).

.

P1090040
De grosses pierres gravées d’inscriptions tibétaines bordent le chemin et accompagnent souvent les moulins à prières.

.

P1090046
En altitude les yacks ont remplacés les vaches et les buffles. Grâce à leur grosse fourrure ils sont mieux adaptés à ce climat froid et sec.

.

P1090064
Après avoir passé la soirée du 24 décembre en compagnie d’un autre randonneur allemand, et d’un plat de riz nature hors de prix, nous partons vers le col de Torung-La en espérant voir le père Noël !

.

P1090077
Sur le chemin, à quelques 5000m d’altitude, un cheval mort se fait dévorer par des vautours juste sous nos yeux… Le pauvre animal a chuté dans les rochers et n’a pas survécu.

.

P1090098
Quel étrange Noël, au milieu des montagnes désertiques et glaciales alors qu’au même moment certains sont en France, près du sapin de Noël lumineux et multicolore, à dévorer un énorme morceau de dinde aux châtaignes !

.

P1090099
Cependant, ici, le paysage est sublime. On a pas tout perdu non plus !

.

P1090110
Ça y est nous y sommes ! Avec Guizmo nous avons réussis à atteindre le plus haut col du trek : la passe de Thorong-La à 5416m d’altitude. C’est notre cadeau de Noël !  Ici le vent est d’une force diabolique, le froid est polaire et nous ne nous attarderons pas… Complétement glacés, les doigts sont à la limite de la gelure, le simple fait de sortir l’appareil-photo est déjà une épreuve de force ! … Mais cela restera un Noël  inoubliable !

.

P1090118
Le col est passé, nous entamons l’interminable descente qui nous mènera, dans plusieurs heures, au prochain village où nous passerons la nuit. Les chaussettes servent de gants et la cagoule n’est vraiment pas un luxe ! Le vent est encore très fort, très froid, tellement qu’il est même impensable de s’arrêter faire pipi ou manger un snickers… La bouteille d’eau sur le coté du sac est complétement gelée… Impossible de rester statique plus de 2 minutes, il n’y a qu’une chose à faire : foncer et arriver en bas le plus vite possible en espérant ne pas se perdre au milieu de ce désert de montagnes.

.

P1090140
Une jolie maison blanche d’architecture tibétaine. Les fours solaires sont un excellent moyen de réutiliser l’abondante énergie solaire pour faire chauffer la nourriture.

.

P1090143
A la sortie d’un village, nous voilà repartis pour plusieurs heures de marches au milieu d’un paysage désertique. Il vaut mieux éviter de se perdre et rejoindre la prochaine ville avant la tombée de la nuit…

.

P1090189
On suit toujours une vallée, mais cette fois c’est en descendant. Des femmes népalaises font le même chemin en sens inverse avec de gros paniers chargés de nourriture ou de bois.

.

P1090205
Les sommets enneigés qui nous entourent font tous plus de 6000 ou 7000m de haut. Le soleil tape fort mais il ne fait pourtant pas très chaud à cause de l’altitude.

.

P1090226
Après une descente de plusieurs jours, nous sommes redescendus à seulement 1200m. Dans la ville de Tatopani (qui signifie « eau chaude » en népalais ») nous profitons des sources chaudes naturelles (environ 40°C)… Un vrai paradis après ces derniers jours de trek passés dans un congélateur…

.

P1090217
En sortant du bain chaud, rien de tel qu’un petit bain dans la rivière froide pour se revigorer ! Avec Yann et Benoit nous ferons ensemble les derniers jours de trek.

.

P1090221
Elle est froide, quand même, la rivière ! Allez maintenant fini les blagues on retourne dans le bassin d’eau chaude pour se réchauffer ! (et accessoirement pour se laver, pour la première fois après 8 jours de marche)

.

P1090235
Vue sur un des géants qui nous entoure, depuis la terrasse du restaurant. La rivière qui coule juste à coté prend peut-être sa source dans l’un des glaciers de cette montagne. Vous pouvez remarquez que sur la même photo on peut voir une feuille de bananier et des neiges éternelles. Les différences de climat permettent de marcher dans des paysages différents chaque jour.

.

P1090242
Le trek n’est pas encore fini, nous voilà à présent à Poon Hill, un petit sommet à ’seulement’ 3200m d’altitude mais qui nous offre une vue magnifique sur les Annapurnas.

.

P1090258
En redescendant, la végétation n’en fini pas de changer. Nous traversons maintenant des forêts denses et humides, aux alentours de 2000m.

.

P1090263
A la fin de ces 10 jours de trek, les genoux font très mal, les chevilles aussi, les pieds saignent… Les batons de marche sont d’une bonne aide pour soulager un peu les jambes !

.

P1090265
Encore une rivière à traverser sur un petit pont de bambou et de cailloux. Attention à ne pas tomber !


Dans les prochains jours, nous avons prévus de quitter le Népal et rejoindre Varanasi (Bénarès) en Inde… en auto-stop ! . A bientôt pour de nouvelles aventures !

Et pour terminer, nous vous proposons un petit diaporama de photos et vidéos du trek !


Commentaire(s) (25)

SALUT A VOUS ET BONNE ANNEE ET SURTOUT LA SANTE POUR POUVOIR CONTINUER VOS AVENTURES EN TOUT CAS CA DEVAIT UN REGAL LA HAUT MAGNIFIQUE TREK BRAVO!!!

TRES TRES Beau reportage belle photos enfin les paysages aident bien aussi faut dire .
Donc maintenant en route pour l Inde vous pourrez vendre vos cheveux car ca pousse on dirait bon allé a plus tard les amis.

BON COURAGE !!!

Salut à vous deux,

Je vous souhaite une belle année sur les routes de notre monde.

Quelle aventure merveilleuse. Continuez à nous faire rêver !

Au plaisir de vous lire bientôt

Diane

coucou a vous 2 toujous aussi genial ces recits
les photos font réver
bonne continuations pour cette nouvelle année quelle vous portes toujours autant de chances et de santés
pour adrien:papy et mamie ont recut enfin ta carte
ils te remercit et te font de gros bisous

Etait-ce bien prudent de vouloir faire en 1O jours ce qui était conseillé en 15 ou 2O jours ?
Enfin, le 25.12 et le 31.12 vous vous trouviez là où vous le désiriez, c’est le principal ! (et sans avoir mal aux oreilles ? )
TATOPANI avec une eau à 4O ° on devine votre bonheur – et sacrèment écologique , en plus-
Encore une fois, vous nous épatez ! on ne peut que vous féliciter et vous souhaiter bonne route !
A quand les photos ? nous sommes impatients….

Félicitations à vous deux pour ce trek ! Et surtout une bonne année avec tout ce qui va bien avec ;) Notamment une bonne continuation pour la suite de vos aventures.
Tchoo !

Pouet les garçons!!

C’est toujours un ravissement de vous suivre dans vos péripéties ainsi que de contempler vos photos.
Très bonne année à vous 2 et qu’elle vous apporte de belles aventures et d’agréables rencontres.

Poutouxxx

Nath

coucou Julien et à ton copain : ces photos lors de ce trek sont très belles, et on imagine bien le plaisir que vous prenez à faire ce voyage, même si cela ne doit pas être toujours facile, vos commentaires en témoignent . Continuez de nous faire rêver, cela est bien agréable, et vous nous montrez que rien n’est impossible.
je vous renouvelle nos encouragements pour la suite de votre aventure . Bon vent.

Bonne année avec un peu de retard. Je viens de lire tous vos articles sur le Népal pour me faire une idée de ce que nous pourrions programmer avec Marie et franchement vous avez merveilleusement bien réussi votre séjour dans l’Himalaya, entre partage et découverte c’est tout ce que j’aime.

Bonjour à vous deux .Bonne année 2011 bonne continuation dans votre périple et continuez à nous faire rèver.

Bonne année 2011 les gars :)

Encor un beau voyage par procuration… Vraiment magnifique! J’adore la photo avec la feuille de bananier et les neiges éternelles en fond :p

Bon courage et bonne continuation!

Elo.

Hello je suis suisse et je vous suis depuis le tout début.
Je viens régulièrement voir votre site et vous arrivez vraiment à faire rêver les gens.
Continuez comme ça!!!

Toujours aussi bien écrit vos reportages!
Un plaisir de vous lire, on ne s’ennuie pas, c’est palpitant.
Je vous souhaite une bonne année à vous deux, et pense bien à toi Julien.
Encore bravo pour cette initiative, tu as l’air épanoui.
A bientôt camarade !!

Salut ,
Franchement c’est excellent, pouvoir prolonger une randonné non pas sur 1 grosse journée, mais sur 10Jours , ça lfait !
Et puis allez si haut (5200m) ca doit franchement être palpitant.
Niveau oxygène, c’était pas trop difficile ? des essoufflement certainement (surtout que vous avez à peine eu le temps de vous acclimater).
En tout cas, pour l’organisme , je pense que ca peut être bon, notament au niveau de la fabrique de globule rouge.
En ce qui me concerne, j’attend avec impatience les vacances d’Aout pour profiter de ce genre de chose (rando , ballade à vélo).
Sinon , l’ascension du Kilimanjaro ca vous tente?
Pck je suis assez motivé pour le faire d’ici 1 ou 2ans….

Sur ce, bonne route !

On a bien ressenti le manque d’oxygène à partir de 4000m environ, et surtout au dessus de 5000, mais en marchant lentement et en respirant profondément ca ne pose pas trop de problème.
Mais par contre, impossible de courrir, on tiendrait pas 20 secondes !
Sinon pour l’ascention du Kilimanjaro, on y pense déjà. Le problème est qu’il faut payer une taxe pour accéder au site et apparement c’est cher. On verra ca quand on y sera !

Vous comptez y aller quand?
Quand vous commencerez de vous intéressé concrètement, faîtes moi signe.
Moi je pensais le faire pour Noël 2012 (ou début décembre 2012 , histoire d’avoir un beau point de vue pour l’Apocalypse.lool)
Si on peut le faire ensemble, ce serait cool!

Non ca sera pas a Noel 2012 ! A ce moment la on sera plutot du cote du Mexique (ancienne region des Mayas)….

Sinon on pense etre au Kilimanjaro plutot fin 2013…

Julien,
On vient de relire toute ton aventure avec ta mamie Régine et elle trouve que la réparation de tes chaussures pour 2 Euros, ce n’est pas cher !…..

Salut à vous collègues autostoppeur,
Content que le périple se passe toujours aussi bien. Profitez bien du Nepal, c’est super relax comparé à ce qui vous attends en Inde (au passage le camion stop marche vraiment du tonnerre en Inde… c’est presque trop facile)

Si vous passez par bakhtapur (kathmandu valley), il y a un super CS host qui m’a acceuillit une semaine et fait découvrir les environs. Il s’appelle Krishna sadan awal.

Je suis au vietnam, le stop marche bien, les gens sont bien sympa et hospitalier. Tout va bien

Bonne route

autostopeusement votre,

Pierre

10 jours au lieu de 15 ou 20 ! Voilà qui n’arrange pas mes projets ! Moi qui comptait faire tibet, katmandou + anapurnas en 16 à 18 jours max !
bonne continuation !

Dans la region des Annapurnas on peut faire differents treks de differentes durees.
Nous avons fait la boucle autour des Annapurnas qui est assez longue (en theorie 16-18 jours) mais il y’a d’autres treks qui peuvent etre fait en une semaine ou moins. Notament le trek de Jomsom (moins de 7 jours si tu prends l’avion pour le retour). Il y a aussi le sanctuaire des Annapurnas (camp de base) qui semble tres beau, mais la je crois que c’est aussi assez long pour faire l’aller-retour.

Une vrai mine d’évasions votre blog!
Kilimanjaro???? vous avez sensiblement modifié votre itinéraire si je ne m’abuse.
Je vois rien du coté de la Tanzanie : http://tourdumonde2010.free.fr/wordpresstdm/?page_id=248
Je suis curieux de savoir comment vous l’avez modifié.

Bravo, tres bon souvenir, ce que vous avez passe,
tres bon blog avec tous les details et les photos

j’ai trouve votre blog tres utille
bravo bonne continuation

Bonjour Puran,
Merci pour votre message.
Bonne continuation à vous aussi !

Ecrire un commentaire